• BYH 2018 (1/3)

    Introduction :

     D'abord qu'est ce le Bang Your Head

    C'est un festival metal qui a lieu chaque année dans la ville de Balingen en Allemagne. Il dure trois jours et commence le soir d'avant le début du festival avec la Warm Up. Ce sont des groupes qui passent pour ouvrir le festival et on les voit seulement ce soir-là.

    La place pour ce festival m'a été offerte par mon cher et tendre pour mon 22ème anniversaire. Cela était donc prévu depuis le mois de mars cette petite semaine en Allemagne. Et j'avais vraiment hâte. 

    Je voulais y aller afin de voir un groupe en particulier : CrashDïet. Ce sont les premiers concerts avec le nouveau chanteur, Gabriel Keyes, que j'adore déjà. Le concert était donc un événement. Trois autres groupes m'intéressaient aussi : Alestorm, Reckless Love et Crazy Lixx. J'allais profiter de ces trois jours également pour découvrir un maximum de nouveaux groupes ! 

    L'édition de 2018 s'est donc passée du 12 juillet au 14 juillet. 

     

    mardi 10 juillet

     J'avais préparé mes affaires la veille. J'avais donc trois sacs ainsi que mon sac de CD et mon sac de couchage. Oui je ne voyage jamais léger. Nous sommes donc partis tranquillement d'Orléans à 10h00. Je suis donc partie avec mon Gingerbread direction l'Alsace pour faire une coupure au niveau du trajet. Il a un ami qui habite dans une petite vile appelée Serre-Union. Je dois avouer que le trajet est vraiment long d'Orléans à Serre-Union. Nous avons fait bien entendu plusieurs pauses avant d'arriver chez Douzic.

    Sur le chemin nous sommes passé à côté de Badonvillier, le petit village d'une de mes amies les plus proche, A. J'ai donc eu à ce moment là l'idée de lui faire un petit coucou le dimanche lors du chemin du retour. 

     Nous sommes donc arrivés chez Douzic à 19h00. Avant de le rejoindre chez lui nous avons fait quelque provisions histoire de ne pas être déçu par la nourriture. Nous avons donc acheté aussi un pack de bière pour assurer le coup.

     Nous arrivons donc chez notre ami pour manger un coup et se détendre un peu avant de  se coucher et faire de nouveau de la route. J'ai découvert que Douzic est quelqu'un de vraiment sympa et avec qui on peut avoir de très bonne conversation. Il nous a fait découvrir un bon petit cidre à la framboise alors que d'habitude j'ai horreur de ça. Des petites frites maisons ainsi que du thon cru et c'était bon pour faire une bonne nuit. Bien entendu, nous avons beaucoup discuté avant de se coucher vers 23h30 notamment de sa pièce entièrement consacré à sa collection Star Wars et son autre pièce dédié aux comics Marvel !

    mercredi 11 juillet.

    Nous nous sommes donc réveillé à 4 h30 pour partir à 5 heures. Le camping ouvrait à 8 heures. Nous avions décidé de nous établir dans le petit camping, beaucoup tranquille et connu des habitué près du festival. Etant en Alsace, nous n'étions pas si loin de Balingen. Nous avons rapidement chargé la voiture et bien entendu nous avons oublié notre pack de bière. Car oui, la bière de festival n'est pas très bonne. 

     

    J'ai presque rien vu du paysage allemand. Je m'endors facilement en voiture et surtout à l'heure qu'on s'était levé c'était normal que je sois aux pays des songes. Du peu de villes que nous avons traversés j'ai beaucoup aimé l'architecture et les maisons typique allemande. 

     

    Nous arrivâmes donc à 8 heures pétantes comme prévu. Nous fûmes alors étonner de constater que le camping était déjà ouvert. Il était aussi pas mal complet. Des festivaliers s'étaient déjà installés. Nous cherchâmes une place pour installer notre campement français. D'autres amis devaient venir, tous français. Il fallait avoir de la place en conséquence. Il fallait prévoir pour deux auvents, trois tentes 2" deux places et une XL, plus un camping car avec auvent. Autant vous dire qu'il nous fallait un grand espace. 

     

    Nous avions enfin trouver un emplacement. Nous étions vraiment content. Par contre, je me caillais sévère. J'avais mis un short hors le ciel était nuageux et il faisait pas mal frais. Je devais m'adapter au climat allemand quelque peu particulier. Cela  changeait de la chaleur que nous avions pu avoir lors de notre voyage depuis Orléans. Je décida de rapidement monter dans la voiture pour mettre mon pantalon. 

     

    Du coup content d'avoir trouvé un emplacement, nous décidâmes de faire péter la boisson. Vu que nous avions oublier notre pack de bière et que Douzic n'aimait pas cela, nous décidâmes de prendre un verre de Rhum Captain Morgan avec du coca. Ouais je sais, du rhum dès 9 heures du matin. Cela nous fait pas peur, on est des vrais pirates. 

     

    Un allemand qui passait totalement par ici, nous offrit alors un verre également de Cola Rhum. De bonne heure, je ne comprenais pas ce qu'il me disait, le pauvre. Je ne m'étais pas préparer mentalement à entendre des gens me parler allemand aussi tôt. Il était franchement sympa ce gars. 

     

    Malheureusement, nous dûmes trouver un autre emplacement car des allemands attendaient des amis où on volait se poser et cela était un problème. Un peu plus loin de là où nous étions, Douzic avait remarquer un petit bout de terrain suffisamment grand pour installer le campement français. Nous nous déplaçâmes  alors vers cette parcelle de terre. 

     

    Aussitôt des amis surtout à Douzic sont arrivés. Je vous avoue ne plus me souvenir d'où ils venaient. Mon cher Gingerbread ne connaissait que Céline. J'ai pu alors faire connaissance de Simone, Thierry et Céline. Des gens vraiment sympa et plus âgé que moi et Gingerbread (c'est simple on était les plus jeune du campement). 

     

    Nous avons donc commencer à installer notre campement. Nos amis avaient deux tentes XL ainsi qu'un auvent. Avec mon Gingerbread, nous avions uniquement une petite tente 2". Donc se fut assez simple à la déplier. Douzic installa alors son auvent afin que nous puissions en profiter tous les trois. J'avoue avoir été pas mal hébété car je ne savais pas comment l'aider. Il avait apporter des chaises ainsi que des tables afin que nous en profitions. Notre cher Douzic avait prévu de dormir dans sa voiture avec matelas. Nous aussi avions un matelas pour deux dans la tente. 

     

    Tranquillement nous nous sommes alors à boire. Puis aussi à manger les prévisions que nous avions acheté en France dans la petite ville de Douzic. Nous nous déplaçâmes dans le auvent de nos voisins afin de parler et de passer tranquillement la journée. Et vous avons fait une bonne petite sieste. Enfin, je n'arriverais pas trop à dormir. 

     

    BYH 2018 (1/4)

    Au réveil, Simone nous a donc proposer de manger un pizza avec d'autres français qu'elle connaissait, pourquoi pas. Je me souviens plus très bien ce que nous avons foutu pour arriver en retard à la pizzeria. Je crois bien qu'on picolait mais je ne pas sûre. J'hésite avec le fait que nous ayons été au Aldi tout proche pour prendre des provisions . Je crois bien que c'est ça et nous nous sommes arrêtés avec Gingerbread pour prendre des myrtilles et framboises sur un petit stand de producteur au milieu de la zone commerciale. Je crois aussi que nous étions parti faire une promenade au niveau du camping VIP pour trouver une amie à Douzic que nous avons pas trouvé. 

     

    Les lillois, les amis de Douzic, sont arrivés en pleine après midi. Nous les avons donc accueilli après notre sieste. Ils se sont installés juste en face de nous. Dommage que je n'ai pas vraiment pris de photo du camp français. Ils sont super cool.Le petit groupe était composé de Clémence, Jean-Mi et des trois Alex. Ils ne sont pas venus avec nous pour la pizza car ils allaient à la Warm Up. 

     

    Dans le même temps, nous avons également rencontré nos voisins de derrière notre camp. Ils avaient l'air sympa et surtout glameux. Je me disais que cela pourrait être bien de sympathiser avec (j'avais malheureusement eu tort car c'était des casses couilles en puissance le soir avec leur musique, que j'adorais, à fonds les ballons)

     

    Nous voulions absolument vendre nos tickets pour la Warm Up mon copain et moi. Céline trouva alors quelqu'un de sa connaissance intéresser pour assister à cet ouverture de festival. Et finalement Douzic et mon cher Gingerbread le connaissaient. C'était un gars au doux surnom de Ricard Biker. Pourquoi ce surnom ? C'est simple le gars est un gros fan de Mötorhead et il ne boit que du ricard (il a même un tatouage du logo ricard sur son pec droit). Il est vraiment cool et c'est vraiment un personnage. Il a un style vraiment particulier et il ne passe pas inaperçu. Il étai coiffé d'un mulet et une moustache ornait son visage. Il avait un pant d'eph ainsi qu'un perfecto et des lunettes aviateurs. Belle rencontre. Nous savions désormais avec mon copain que nous pouvions aller voir sa friperie à Stasbourg. Nous parlâmes avec lui un bon moment. C'était chouette. 

     

    Alors nous arrivâmes à la pizzeria en retard. Au début réfractaire à l'idée, Douzic nous accompagna. Nous nous retrouvâmes  alors au fond du restaurant avec presque tous les français du festival. C'était assez impressionnant. Je dirai que nous étions une bonne vingtaine autour d'une même table. C'était assez folklorique d'ailleurs. Nous fîmes pas mal de bruit puis en plus il y avait un match de la coupe du monde ce soir, si je me souviens bien. 

     

    Bref, ce fut une grande torture pour commander. Je ne comprenais bien sûr rien au menu qui était complètement en allemand. Ils auraient pu le traduire en anglais. Je me servis alors de mes faibles notions en allemand pour comprendre la composition des pizza. Ce fut peine perdu. Je décidai alors de rester dans quelque chose de classique et quelque chose dont j'étais certaine de sa composition : une pizza Hawaïenne.  Oui j'assume mes goûts culinaires, j'adore la pizza avec des morceaux d'ananas dessus. C'était assez sympa et j'ai appris à connaître particulièrement Nat, organisatrice du Pyrenean Warrior Fest ainsi que son compagnon, Lionel. C'était vraiment cool. En plus, le patron fut sympa avec nous, notre premier verre était offert par la maison. Je suis donc restée soft et j'ai seulement pris un coca. En dessert, j'ai pris un Tartuffo ou quelque chose du genre. C'était super bon. Il me semble que c'était un gâteau au chocolat avec de la glace. C'était vraiment bon.  Cette soirée à la pizzeria était vraiment agréable. 

     

    Vint alors le moment de payer la note. Et wow, quelle prise de tête. Le ticket circulait ainsi que le récipient. Chacun devait mettre en liquide ce qu'il devait. C'e fut vraiment le bazar. Surtout que nous étions en bout de table avec Gingerbread et que nous avions pas payé alors que la note passait rapidement de mains en main. Le restaurant a dû avoir un point pourboire mine de rien si tout le monde mettait un peu plus que le compte exact (par exemple tu en as pour 22 euros mais tu mets un billet de 10 euros ainsi qu'un billet de 20 euros). Bref, je ne sus pas la fin de cela, seulement que j'avais bien payer ce que je devais. 

     

    Nous rentrâmes avec tranquillité au campement. Douzic décida alors de nous faire goûter ses liqueurs (bien entendu préparé par lui-même). Alors les goûts furent les suivants : Mirabelle, Prune, Poire et Banane, ainsi que de l'hypocras blanc (vin blanc épicé). C'était vraiment bon et nous avons même eu une deuxième tournée.  Au même moment, Céline nous a fait goutté deux de ses liqueurs : Fraise ainsi que Coquelicot. Ils sont vraiment doué ! C'était vraiment bon. Après cette bonne discussion et avoir parlé un peu avec le groupe, je décidai d'aller me coucher. J'étais assez exténuée et j'avais surtout froid. 

     

    BYH 2018 (1/4)


    votre commentaire
  •  

    BYH  2018 (2/3)

    jeudi 12 juillet.

     En ce jour du 12 juillet commençait réellement le festival. Premier jour donc. Je me suis réveillée à 7 heures à cause de la chaleur. Ouais c'est pas forcément agréable de dormir sous une tente en été, cela réveille assez tôt avec la chaleur. Surtout que j'étais crevée après la nuit que j'avais passé. Oui nos chers voisins allemands ont profité de la soirée pour mettre de la musique à fond. Je peux vous dire que je n'ai pas très bien dormi. Je me suis donc réveillée pour ensuite ouvrir la tente et me rallonger. Je me suis donc rendormie pour me réveiller de nouveau définitivement ver 9 heures et demie. 

    Le premier groupe, Black Diamond, commençait à 11h30. Il fallait donc être prêt pour cette heure et être frais. Nous prîmes en vitesse un petit déjeuné fait de quelques fruits et de craquottes puis allâmes nous laver. Enfin, laver était un bien grand mot. Il faut que je vous raconte notre façon à mon Gingerbread et moi même de nous laver (chose que je ne retenterai pas l'année suivante).  Au camping, nous étions installés tout proche d'un coin toilette : douches,  grands éviers en pierre et toilettes sèches. Gingerbread a eu la bonne idée de me dire qu'il n'y avait pas de douche (elles étaient juste froides). Du coup, nous avons opté pour un système lingette. Oui, vous avez bien lu : nous nous lavâmes avec des lingettes pour bébé. J'avais également pris un shampoing sec car il était juste impensable que je ne puisse pas me laver les cheveux durant tout le festival. Surtout qu'il allait faire chaud. Je vous laisse imaginer le délire pour se laver avec des lingettes bébé et des lingettes intimes...J'en reparlerai plus lors du compte rendu du dernier jour. Honnêtement, je me sentais très sale et plus jamais je ne fais cette expérience surtout si les douches sont gratuites ! 

     

    Bref, direction le premier concert de la journée ! Ce fut aussi la découverte du site me concernant. Je croyais vraiment avoir affaire à un espace plus grand mais c'était vraiment correct comme espace. Le festival faisait la même taille qu'un parking qu'une salle d'exposition ou encore de concert. Un grand parking. Deux scènes construisaient le festival. La plus grande était à l'extérieure tandis que l'autre était en intérieur. Des boutiques de nourritures, de merchandising ainsi que de fringues occupaient la place. J'ai trouvé l'endroit vraiment sympa et bien au niveau taille. Je pense que je me serrai sentie perdue avec une surface plus grande comme le Hellfest, par exemple. 

     

    Donc le premier groupe, fut une vraiment une bonne découverte musicale. Pile dans le style que j'adore : glam rock/hard rock. Franchement le groupe était parfait pour ouvrir et puis les musiciens avaient vraiment la pêche. Je vous recommande d'écouter. Je vais vous mettre quelques chansons du groupe afin que vous puissiez juger vous même. 

     I'll Be Ok 

    We want to party 

    Burning Witches ne nous intéressaient pas vraiment alors vous sommes partis à la découverte du festival et des différents de stand de merch.  Je me suis donc acheté des patches tels que : CrashDïet, Crâne d'Axl Rose, Tyr, Alestorm, Wardruna, Hanoi Rocks, Mjöllnir, Cinderella. Nous avons également acheté des coupons afin d'avoir quelques repas chaud au sein du festival. Il fallait faire plutôt attention, les coupons avaient tendance à partir assez vite. 

    BYH  2018 (2/3)

    BYH  2018 (2/3)

     

    13h25 : Il était déjà tant de voir le troisième groupe, Eclipse. C'est une groupe suédois et connu assez bien du public. Je ne connaissais pas ce groupe et fut également une très bonne révélation ! Le groupe était encore dans mon style de prédilection : le hard rock ! C'était très énergique et j'ai passé un bon moment ! 

    ♫Wake Me Up ♫

     

    Je n'étais visibement pas prête pour la suite des évènements. En effet, deux groupe que j'aimaient énormément s'enchainaient : Reckless Love ainsi que Alestorm. Bien entendu, dès la fin du concert d'Eclipse je me suis dirigée tout au milieu de la scène afin de voir au mieux les chanteurs des deux groupes. 

      

    14h35 : Reckless Love.  Il était enfin de temps de lâcher la groupie en moi. Je n'étais vraiment pas prête. Pour rappel Reckless Love est un groupe de glam rock venant de Finlande. Je suis vraiment fan du groupe depuis un moment et je n'ai malheureusement jamais eu l'occasion de les voir en concert. Ils tournent très peu en France. La seule qu'ils sont venus dans notre pays cela était beaucoup trop loin de chez moi. Mais j'ai pu me rattraper avec ce festival ! Avant de venir, j'avais fait le plein des chansons afin que je ne sois pas trop à la masse avec des chansons que je ne connaissais pas trop.  Hessu Maxx vint alors faire ses dernières balances à la batterie. Je passais alors fort à ma petite fraise dont je savais que cela était son musicien du groupe. 

     

    Puis vient alors le groupe en entier et je n'étais pas prête surtout à voir Oli si près de moi. Je vous avoue que j'ai vraiment bavé devant lui. Puis on s'est regardé plusieurs fois. Non, je ne suis pas parano. J'arrêtai pas de le regarder et mon regard à croiser plusieurs fois le sien durant le concert. Et ce fut très déstabilisant, wow. Je fus soulagée de connaître toutes les chansons et d'être à fond dans le concert. Ils sont vraiment impressionnants en live et Oli a tellement une énergie de malade ! Ce type a vraiment une personnalité solaire. On voyait bien qu'il était heureux d'être là et voir tout le monde s'éclaté. C'est le plus merveilleux des sentiments de voir un musicien dans cet état. Je suis contente j'ai réussi à faire de beau cliché de notre cher Oli ! Imaginez dans l'état que j'étais quand Oli a retiré son gilet son manche lors de la dernière chanson ! Wow ! 

    Voici la playlist qu'ils ont joué :

    BYH  2018 (2/3)

    BYH  2018 (2/3)

    15h45 : Alestorm. Pas le temps de me remettre des mes émotions. Alestorm, ce groupe de pirate écossais, vient à la charge après ce moment instense avec mes finlandais tout feu tout flamme ! Cela risquait de pas mal tanguer aussi avec nos pirates ! Du coup, vous imaginez bien que je n'ai pas bougé d'un iota pour voir ce célèbre Christopher Bowes en kilt ! J'adorais comment les gars étaient barrés. Au début, je n'ai pas vraiment compris leur petite mise en scène. Les roadies se sont mis à hisser leur pavillon et c'était des bananes avec des têtes d'oies. Puis il y avait aussi un gros canard en plastique gonflable. Why not, vu la folie qui les animait !

     

    Je vois alors le chanteur venir sur scène avec son kilt rouge Alestorm, son débardeur "I got lost in Gay Dolphin", sa casquette ainsi que ses sandalettes en tissu. What a look,ma chérie ! Je m'y attendais un peu à vrai dire mais cela faisait quand même bizarre haha. Le concert fut également énorme même si je les ai trouvé fatigué au tout début. Normal ce sont des gros fêtards et aussi des gros buveurs haha. Je me suis vraiment éclaté à ce concert ! Puis j'ai vu des petits détails concernant Christopher oms la groupie quoi .-. Tout d'abord, j'ai remarqué son petit tatouage de morceau de viande au niveau de son mollet. Puis l’anecdote de folie et dont je me vante à tout le monde, j'ai vu son caleçon et le pire c'était que j'étais presque déçue d'avoir vu que son caleçon ! Non mais si je ne suis pas groupie quand je m'y mets tiens ! Le caleçon de Christopher était bleu marine avec des pois rose. Voilà, voilà ! Bah il avait pas qu'à sauter pendant des chansons aussi ! J'étais pile dans l'axe, uhuh. Evidemment, le canard fut jeté dans le public et nous jouâmes avec !

     

    La setlist d'Alestorm d'après mes souvenirs et dans le désordre (je n'ai pas pu trouvé la playlist correcte) :

     

     

    J'ai fais aussi de belles photo de Christophers Bowes avec son kilt ! Le plus extra fut de mettre les photos sur instragram et d'avoir eu le post aimé par presque tout le groupe !

    BYH  2018 (2/3)

    BYH  2018 (2/3)

    BYH  2018 (2/3)

     

    Après Alestorm se fut une grande pause pour moi. Gingerbread décida de voir Exodus à 16h55 sur la scène principale. Je vous avoue que j'ai eu une petit coup de barre et que j'en ai profité pour me reposer un peu dans l'herbe et souffler un peu. Il commençait en plus à faire chaud et cela chauffait pas mal au niveau de la scène et elle faisait barrière donc le vent ne passait pas alors que cela était plus supportable un peu plus loin. Puis j'avoue aussi avoir peur pour mon bras si je restais tout devant pour Exodus. A la fin du concert, nous avons pris la décision de se balader dans la ville de Balingen pour découvrir un peu. Nous n'avons donc pas vu Debauchery,Amorphis, Refuge, Doro et Skeletonwitch. 

     

    Je suis un peu déçue de n'avoir pas trouvé les remparts de la ville. Enfin, j'avais vu sur internet que la ville en avait. Nous étions sûrement à l'opposé, tant pis. Cela fut la galère pour trouver rien qu'une supérette digne de ce nom. Nous nous sommes rattrapés sur un simple Liddl pour faire nos quelques courses. Il fallait absolument qu'on trouve du cola ainsi que de l'alcool fort. Nous avons donc trouvé grâce à un allemand l'équivalent de la Jägermeister et aussi du Captain Morgan qui s'appelait le Captain Cook's. Le goût était vraiment appréciable de ce rhum brun. Puis nous nous sommes dirigés ver un döner pour manger avant de repartir au Fest. Les gens étaient vraiment agréable et puis ils ont grillés à des kilomètres que nous étions des français, damn haha. La ville de Balingen était plutôt sympa et je suis sûre que nous avons pas vu le meilleur côté de la ville. Nous rentrâmes alors au camping histoire de boire un petit peu avant de repartir pour Europe. Je n'attendais pas grand chose de leur concert. Leurs derniers albums ne me plaisaient pas tant que ça. 

    21h25 : Europe. En effet, je fus déçue vraiment du concert. Cela ne bougeait vraiment pas assez. J'ai trouvé les chansons vraiment trop plates. L'essence que j'aimais d'Europe avait disparu sauf quand a relenti les chansons : The Final Countdown, Rock the Night et Carrie. Ils ont joué jusqu'à 23h00 donc imaginez ma tête, je dormais à moitié !

     

    J'aurai du me coucher plus tôt et rattraper ma nuit. Ce que j'ai d'ailleurs essayé de faire en rentrant. Je ne suis pas restée très longtemps debout. J'étais crevée notamment de la marche que nous avions fait à Balingen dans l'après midi !

     

    Première journée officielle de festival terminée !

    BYH  2018 (2/4)

    BYH  2018 (2/4)

    BYH  2018 (2/4)


    votre commentaire
  • BYH 2018 (3/4)

    vendredi 13 juillet. 

    Je me suis donc réveillée de nouveau vers 7 heures à cause de la chaleur. Même rituel que la matinée d'hier : j'ai ouvert la tente pour avoir de l'air et aussi un peu de fraîcheur. Donc à 9 heures, j'étais à peu près fraîche pour la journée. C'était un peu dur de bien se réveiller alors que je n'avais pas ma douche. Le fait d'avoir les jets d'eau sur moi de bon matin me permettent de me réveiller lorsque je me lève pour une grande journée.

     

    Un petit déjeuné plus tard, je me retrouve avec une tasse en carton avec du thé vert à l'intérieur. Nous nous dirigeâmes au niveau du festival pour voir le premier groupe de la journée, Alpha Tiger. Cela allait être une grosse journée au niveau de l'enchaînement des groupes. 

    11h30 : Alpha Tiger.  Le groupe est allemand et fait du heavy metal. J'ai passé un bon moment durant leur concert même si le heavy n'est pas tellement ma musique de prédilection. Ce fut donc une découverte sympa. 

    Il faisait encore vraiment chaud et encore plus que le jour d'avant. Il était plutôt difficile de rester devant la scène pour assister à des concerts. 

     ♫ Lady Liberty ♫

    ♫ From outer Space ♫

     

    12h30 : Striker. Nous avons donc vu le groupe à l'abri du soleil avec nos chers compatriotes français. Une tonnelle avait été installé au dessus des tables afin que les festivaliers soient à l'abri du soleil au moment de manger. Stiker est un groupe de thrash metal venant d'Autriche. J'ai beaucoup aimé malgré que je sois demeurée assise à l'ombre tout le long. Je n'aime pas du tout la chaleur. 

     ♫ Phoenix Light ♫

    ♫ Former Glory ♫

     

    13h35 : Monument. Quand je vous ai dit qu'on allait enchaîner les groupes, je ne plaisantais pas. Nous avons bien entendu mangé sur place entre temps et nous allâmes régulièrement nous servir en eau fraîche dans les toilettes de la  salle. 

    Momument est un groupe de heavy metal venant du Royaume-Uni. Encore une bonne découverte mais encore vue de loin. Comme d'habitude, je vous mets quelques unes de leur chanson afin que vous vous fassiez une idée.

    ♫Attila♫

    ♫ Lionheart♫

     

    14h40 : Night Demon. C'était un groupe que j'attendais beaucoup enfin quand même moins que Reckless Love ou encore CrashDïet. Je le connaissais un peu et c'est un groupe que j'aime beaucoup. Nous avons fait un effrot pour Night Demon ; nous sommes allées tout devant. Je peux vous dire qu'il faisait encore bien chaud. Night Demon est un groupe de heavy metal américain. J'ai également apprécié leur concert ainsi que leur chansons. 

    ♫Night Demon ♫

    ♫ Dawn Rider ♫

     

    Après le concert, nous nous dirigeâmes vers la tonnelle. Je transpirai tellement, c'était horrible et puis ma dernière douche datait de lundi donc imaginez ma gêne alors que j'avais l'habitude de me laver tous les jours. Heureusement que j'avais pris des lingettes pour me rafraîchir.

     

    15h45 : Jag Panzer. C'est un groupe de heavy metal américain. Nous nous sommes de nouveau baladé dans le festival pendant leur concert. La journée était placée sour le signe du heavy metal et du thrash metal. J'ai trouvé le groupe sympa mais cela ne sera pas quelque chose que j'écouterai toues les jours comme toues les groupes de heavy d'ailleurs. 

    ♫Far Beyond all Fear♫

    ♫ Shadow Thief ♫

     

    BYH 2018 (3/4)

    A la fin du concert à 16h15, nous décidâmes de revenir au camping pour se poser quelques heures avant d'enchaîner de nouveau avec plusieurs groupes dans la soirée. Nous n'avons donc pas assistée aux concerts de : Coreleoni (Suisse), God Dethroned (death metal, USA), Abbath (black metal, Norvège) et Mob Rules (power mélodique, Allemagne).  Avant de partir du festival, j'ai cru avoir une hallucination, vous savez avec la chaleur. J'ai cru voir Ande, dont je cherchais le prénom pendant le fest, guitariste rythmique de Kissin'Dynamite. Cela était possible après tout, le groupe était de la région. Je décidai de ne pas m'en formaliser et rejoignit le camping. 

     

    Au niveau du camping, nos chers amis Lillois avaient pris place sous notre tonnelle. Je décidai de faire un peu de le tri dans nos affaires. Par manque de place, nous devions entreposer la nourriture dehors. Donc cela était assez restreint au niveau nourriture que nous pouvions acheter et conserver. 

     

    Nous nous restaurâmes avec nos amis en même temps que nous bûmes. Douzic nous rejoignit quelques temps plus tard et nous décidâmes de faire une nouvelle tournée de liqueur. C'était vraiment sympa. Gingerbread a essayé de refourguer une bouteille, en plastique, de bière Aldi aux allemands. En effet, il voulait essayé le mélange Picon et bière afin de faire passer plus facilement le goût infâme de la bière allemande. Mais finalement, nous n'avons pas utilisé cette technique. Le plus gros supermarché de la zone commerciale dans laquelle nous nous trouvions était fermé car il allait changer de propriétaire. Nous aurions pu trouver de la bonne bière là-bas. Nous mangeâmes rapidement nos sandwichs pour être à l'heure pour le concert d'Overkill.

     

    19h35 : Overkill. Pour rappel, Overkill est un groupe de thrash metal américain. Clairement cela ne me bottait pas plus que cela. J'avais du mal avec la voix du chanteur et c'était loin d'être le style que j'aime le plus dans le metal. J'avais décidé de me rendre au concert avant tout pour mon Gingerbread.  Puis  à 20h00, j'avais le concert de Crzy Lixx dans la petite salle. 

     ♫ Sonic Reducer ♫

     

    Au bout d'un moment j'ai décidé de me promener dans le festival et d'acheter deux t-shirts de groupes : CrashDïet et Alestorm. Puis je me suis de nouveau assise dans les cailloux avant de rejoindre la pour Crazy Lixx.

     

    20h00 : Crazy Lixx. Un groupe que je connaissais depuis un moment et j'avais vraiment envie de les voir en concert. Comme beaucoup de groupe de hard rock scandinave, ils viennent assez rarement en France. Crazy Lixx est un groupe de hard rock suédois. Le concert avait donc lieu dans la salle. Il fallait rentrer un peu en avance car la salle était limitée en nombre d'entrée. Gingerbrea m'a rejoint vers la fin du concert.
    Je me suis retrouvée relativement près de la scène. En tout cas, j'étais suffisamment proche pour sentir la chaleur des flammes. Mais de quelles flammes ? Le groupe avait quelques moyens pyrotechniques. Je peux donc vous assurer que cela était des vraies flammes. J'ai beaucoup aimé le concert même si je ne connaissais que vraiment deux chansons du groupe.

    ♫Blame it on love♫

    ♫21 till' I die ♫

     

    21h15 : Accept. Le concert de Crazy Lixx étant fini à 21h10 dans la salle, nous sortîmes pour voir le concert d'Accept. Un groupe classique de heavy metal allemand. Le spécialiste entre nous deux était plus Gingerbread. J'ai vraiment apprécié le concert même si je ne connaissais que la célèbre chansons Balls to the wall .

    ♫Princess of the dawn ♫

     

     

    Enfin, nous avions prévu de voir Primal Fear, un groupe de power/heavy metal allemand à 23h30 dans la petite salle. Je n'y suis pas allée car j'étais tout simplement trop fatiguée pour tenir un concert de plus. Je suis donc rentrée au camping en compagnie de Clémence. C'était chouette, nous avons parlé de Doctor Who tout le long du chemin. Avant Primal Fear, il y avait le concert du groupe Annihilator, un groupe de heavy metal canadien. Au final, les garçons n'ont pas pu assister au concert de Primal Fear car la salle était remplie.

     

     

    Fin de journée épuisante à minuit !  

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique